Néothèque R & D

Détails

Néothèque R & D

 

Néothèque se prépare à la révolution du Livre. Demain, les publications papier sont appelées à laisser la place aux publications numériques, plus écologiques (la fabrique de pâte à papier est une des causes de la déforestation) et qui autorisent des formes enrichies d'écriture et de lecture (hyperliens, interactivité, mise en réseau, multimédia).

Notre société consacre une part importante de ses efforts à des investissements de Recherche et Développement (R&D).

 

Améliorer la diffusion de nos auteurs

Néothèque assure une veille documentaire et technologique sur les modes de diffusion et de partage des connaissances, de manière à faire profiter les auteurs du meilleur impact de leurs productions sur le public et dans les réseaux de recherche. L’un des objectifs est d’optimiser la lisibilité du site, son référencement par les moteurs de recherche, son attractivité et la fidélisation du lectorat par une réflexion sur l’interactivité et la formation de communautés autour d’une œuvre.

 

Inventer de nouvelles formes d'écriture

Les nouvelles technologies de l'information et de la communication permettent de dépasser les cadres de pensée imposés par le livre papier. Ainsi Néothèque proposera dans le futur de nouvelles formes d'édition. Le livre enrichi en est un exemple : ce type de document est en quelque sorte un livre multimédia/hypermédia utilisant l'hypertexte, les sons et images fixes et animées ainsi que des images de synthèse et tout autre élément à venir susceptible d'enrichir l'acquisition, l'illustration et la diffusion de la connaissance.

 

Améliorer l'ergonomie de la lecture

On ne peut nier que le livre reste actuellement le support privilégié en raison de son ergonomie : on peut le feuilleter, l’emporter avec soi pour le lire au lit. La lecture à l’écran reste par ailleurs fatigante. Néothèque assure une veille technologique sur les papiers et les encres intelligents, qui devraient permettre demain de manipuler un e-book avec le même confort ergonomique qu'un livre papier.

 

Etre en phase avec la révolution épistémologique des NTIC

Les nouveaux supports, fondés sur l’hypertextualité, l’interactivité entre auteurs et lecteurs au sein de communautés, et l’articulation entre des médias différents (texte, images, audio, vidéo) à partir d’un même support, modifient les formes mêmes de la production et de la validation des connaissances.

Wikipédia fournit un bon exemple de la révolution épistémologique qui s'annonce. Cette encyclopédie en ligne est le résultat d'une production collaborative des connaissances dans une base évolutive aux contenus reliés par hyperliens. Les procédures de validation subvertissent le modèle classique qui réserve à une élite académique de labelliser des travaux, puisque tout le monde peut contribuer à l'écriture des articles.

Une étude réalisée en 2005 par le magasine scientifique Nature (n° 438, 900-901, 15th December 2005) a comparé une sélection d'articles parus dans l'encyclopédie référence, Britannica, avec ceux de Wikipedia. Pour cela, ils ont soumis différentes pages à plusieurs experts, sans leur indiquer l'origine des articles. Sur 50 examens, 42 se sont révélés exploitables pour l'étude, révélant en tout 8 erreurs sérieuses, telles que des incompréhensions totales des concepts développés. Ces 8 erreurs grossières sont uniformément réparties : 4 pour Britannica, 4 pour Wikipedia. Toujours sur les 42 articles examinés, les experts ont également relevé 162 erreurs, confusions ou omissions chez Wikipedia, contre 123 pour Britannica. Nature explique le taux élevé d’erreurs par la sévérité de l’examen : à titre d’exemple, un des textes décrivait le chimiste russe Mendeleev comme le 14ème enfant de sa famille, alors qu'il n'était que le 13ème... Les résultats sont donc relativement proches entre les deux encyclopédies.

Néothèque entend participer à la réflexion et au débat épistémologiques qui devraient animer les sciences humaines et sociales en raison des transformations des modes de production de l'écriture scientifique.

 

 


   
© Copyright Neotheque 2013-2014